Nouvelles nominations, promotions et élévations dans l’Ordre national de la Légion d’honneur

Publié le 13/01/2020

Parmi la dernière vague de nominations, promotions et élévations dans l’Ordre national de la Légion d’honneur (décrets du 31 décembre 2019, JO du 1er janvier 2019), on relève les personnalités suivantes :

  • Au grade de commandeur :

– M. Sannino (Patrick, Simonet, Antoine), président de la Chambre nationale des commissaires de justice.

  • Au grade d’officier :

– M. de Béchillon (Denys, Henri, François), professeur de droit public à l’université de Pau et des Pays de l’Adour ;

– Mme Cayeux, née Fournier (Caroline, Laurence), maire de Beauvais (Oise) ;

– M. Chertok (Grégoire, Georges), conseiller de Paris, membre du comité exécutif d’une banque ;

– M. Gauzès (Jean-Paul, Michel), président du groupe consultatif européen sur l’information financière, ancien parlementaire européen ;

– Mme Jeangirard-Dufal, née Jeangirard (Claire, Hélène), présidente honoraire du tribunal administratif de Paris ;

– M. Monteux (Fernand, Robert dit Robert), président-fondateur d’un groupe de presse, président d’un organisme à vocation mémorielle ;

– Mme Moracchini (Solange, Rose, Toussainte), avocate générale à la Cour de cassation ;

– M. Zorgniotti (Joseph, Marie, Eugène), président d’honneur du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables.

  • Au grade de chevalier :

– Mme Ancel, née Perez (Nathalie), procureur de la République adjointe près le tribunal de grande instance de Créteil ;

– M. Aynès (Laurent, Marie, Jean), avocat au barreau de Paris, professeur émérite des universités ;

– Mme Bourbouloux (Hélène), administratrice judiciaire, associée gérante et fondatrice d’un cabinet d’administrateurs judiciaires, responsable d’un programme universitaire ;

– Mme Braconnier, née Monier (Céline), professeure des universités en science politique, directrice de l’Institut d’études politiques de Saint-Germain-en-Laye ;

– M. Brac de la Perrière (Damien, Marie, Charles), notaire honoraire à la résidence de Lyon, ancien directeur du département des affaires juridiques du Conseil supérieur du notariat ;

– Mme Casagrande, née Leclaire (Françoise, Madeleine), avocate au barreau de Bordeaux, ancienne vice-bâtonnière ;

– M. Colmou (Yves, Henri, Marie), inspecteur général de l’administration ;

– M. Cousi (Olivier, Pierre, Christian), bâtonnier élu au barreau de Paris ;

– Mme Creusot-Rivière, née Creusot (Valérie, Colette), expert-comptable et commissaire aux comptes, présidente d’un conseil régional de l’ordre des experts-comptables ;

– M. El Nouchi (Marc), conseiller d’État ;

– M. Gerbaud (Xavier, Bernard, Roger), avocat au barreau de Paris ;

– Mme Grenouillat (Michèle), directrice de greffe du conseil de prud’hommes de Bobigny ;

– Mme Helmholtz, née Nguyen Huu (Cam, Van dite Câm-Vân), première vice-présidente honoraire de la cour administrative d’appel de Versailles ;

– M. Houillon (Philippe), avocat au barreau du Val-d’Oise, ancien bâtonnier, ancien député du Val-d’Oise, maire de Pontoise ;

– M. Lambert (Jean-Philippe), avocat au barreau de Paris, fondateur d’une école de droit ;

– M. Martin-Lalande (Patrice, Jacques, Édouard), ancien député de Loir-et-Cher ;

– Mme Mascala (Corinne, Anne, Marie), professeure des universités de droit privé, présidente de l’université Toulouse-1-Capitole ;

– M. Mossé (Marc, Olivier, Elie), président d’une organisation professionnelle nationale de juristes d’entreprise ;

– M. Pouradier-Duteil (Jean, Bruno, Nicolas), greffier associé au tribunal de commerce de Grenoble, ancien président du Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce ;

– M. Spinosi (Patrice, Jean, François), avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation ;

– Mme Zanchetta (Marie, Françoise), directrice de greffe du tribunal de grande instance de Versailles.

À lire également

Référence : LPA 13 Jan. 2020, n° 150v4, p.3

Plan