Une mauvaise loi peut être une bonne loi : l’exemple de l’indignité nationale (1942-2015)

Publié le 17/04/2018

Dans le cadre du cycle « Histoire 2018 — La justice et la paix : le “Temple de la concorde” », un colloque est organisé sur le thème : « Une mauvaise loi peut être une bonne loi : l’exemple de l’indignité nationale (1942-2015) », le 14 juin 2018, de 18h à 20h.

Sous la direction scientifique de :

  • Denis Salas, président de l’AFHJ

  • Sylvie Humbert, secrétaire général de l’AFHJ

Une mauvaise loi peut être une bonne loi : l’exemple de l’indignité nationale (1942-2015)

  • Anne Simonin, directrice de recherche au centre national de la recherche scientifique.

 

X