Les défis contemporains du droit international humanitaire

Publié le 08/10/2019

Le Centre de recherche sur les droits de l’Homme et le droit humanitaire (CRDH) organise un colloque sur le thème : « Les défis contemporains du droit international humanitaire », les 7 et 8 novembre prochains.

Programme :

Jeudi 7 novembre

  • 14h : Mots de bienvenue, par Coralie Dubost, députée de la 3e circonscription de l’Hérault, Guillaume Leyte, président de l’université Panthéon-Assas (Paris 2), et Cordula Droege, chef de la direction juridique du CICR, Genève ;

  • Propos introductifs, par Sébastien Touzé, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris 2), et Olivier de Frouville, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris 2), directeur du CRDH ;

  • 14h15 : Rapport général, par Marco Sassòli, directeur de l’Académie du droit international humanitaire et des droits humains, Genève ;

Première partie : Le droit international humanitaire face à la conflictualité contemporaine

  • 14h45 : De la guerre aux conflits : peut-on cartographier la conflictualité contemporaine ?, par Jean-Vincent Holeindre, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris 2) ;

  • 15h15 : Comment qualifier les conflits armés contemporains ? Évolution et pertinence des critères, par Tristan Ferraro, conseiller juridique principal ;

  • 16h : Débats et pause ;

  • 16h30 : Peut-on résoudre les conflits de qualification ?, par Jérôme de Hemptinne, docteur, chargé de cours à l’université de Louvain et à l’académie du droit international humanitaire et des droits humains de Genève.

Vendredi 8 novembre

Deuxième partie : Les nouveaux défis normatifs du droit international humanitaire

  • 9h30 : Le champ d’application du droit international humanitaire est-il extensible et comment le conjuguer avec d’autres corpus juridiques ?, par Cordula Droege, chef de la direction juridique du CICR, Genève ;

  • 10h15 : Les conflits normatifs : présentation, résolution (dynamique des corpus normatifs, coordination, combinaison, exclusion…), par Françoise Hampson, professeur émérite à l’université d’Essex, membre de la Commission d’enquête internationale sur le Burundi ;

  • 10h45 : Débats et pause ;

  • 11h15 : Le droit de la guerre après la guerre ?, par Xavier Philippe, professeur à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) ;

  • 11h30 : Disparitions forcées ou personnes disparues ?, par Alessandra La Vaccara, Missing migrants program manager, International Commission on Missing Persons ;

  • 11h45 : Terrorisme dans la guerre et guerre contre le terrorisme ?, par Marina Eudes, maître de conférences à l’université Paris Nanterre ;

  • 12h : Quel droit applicable aux robots ?, par Joanne Kirkham, doctorante au CRDH et au Centre Thucydide ;

  • 13h : Déjeuner.

Troisième partie : Les nouveaux acteurs et les nouvelles responsabilités

  • 14h30 : De nouveaux régimes de responsabilité pour des nouveaux acteurs, par Aurélien Godefroy, doctorant au CRDH ;

  • 15h15 : Les nouvelles formes de contrôle, par Andrew Clapham, professeur au Graduate Institute, Genève, membre de la Commission des droits de l’Homme du Sud-Soudan ;

  • 15h45 : Débats et pause ;

  • 16h15 : Les nouvelles formes de réparation, par Elisabeth Salmon-Garate, professeur à l’université pontificale catholique du Pérou ;

  • 16h45 : Conclusion, par Éric David, professeur émérite de l’université libre de Bruxelles.

À lire également

Référence : LPA 08 Oct. 2019, n° 147v0, p.2

Plan