L’information du consommateur et le commerce électronique

Publié le 28/07/2020 - mis à jour le 03/08/2020 à 15H21

Alors que l’objet de l’information légale a été élargi à plusieurs reprises, le consommateur n’est pas à même d’élaborer une décision en connaissance de cause lors de la conclusion d’un contrat en ligne. De nombreuses sources produisent de multiples informations. Il est ainsi difficile de distinguer le contenu informationnel des autres éléments. Face au désordre informationnel inédit, il est nécessaire de s’interroger sur l’effectivité de l’obligation d’information. Tenant compte du pouvoir renforcé du professionnel et de la collecte massive des données personnelles, il s’avère que la politique d’information doit être pensée dans une nouvelle perspective. Le régime renouvelé de l’obligation d’information repose sur une extension de l’obligation et sur une participation du consommateur à sa propre information. Sa mise en œuvre se traduit par une obligation d’information permanente et une information affinée.

À lire également

Référence : LPA 28 Juil. 2020, n° 155q7, p.3

Plan