2e édition du salon Livres, justice et droit

Publié le 09/03/2017

La faculté de droit de Toulon organise la deuxième édition du salon Livres, justice et droit les 10 et 11 mars prochain. Rencontres et dédicaces avec des auteurs, conférences et concours d’éloquence humoristique sont au programme de cette nouvelle manifestation grand public.

« Je ne vois rien de plus bête que le droit si ce n’est l’étude du droit, j’y travaille avec un extrême dégoût et ça m’ôte tout cœur et tout esprit pour le reste ». Âgé de 20 ans, Gustave Flaubert exprimait déjà un jugement définitif sur une matière que l’on considère encore aujourd’hui comme indigeste. Un monstre froid.

Décidée à tordre le coup à ce cliché, la faculté de droit de l’université de Toulon organise, en association avec C2A, la 2e édition du salon Livres, justice et droit. Les vendredi 10 et samedi 11 mars, 25 auteurs et conférenciers venus d’horizons différents viendront partager avec le grand public leur vision du droit : celui qui se garde de tout rigidifier, de tout régenter. Celui qui préserve la liberté. Un droit qui vit tout simplement.

Parmi les invités, Olivier Duhamel, parrain du salon, juriste, politologue et président de la Fondation nationale des sciences politiques, animateur sur Europe 1, Marc Trévidic, magistrat spécialiste du terrorisme, Stéphane Damian-Tissot, rédacteur en chef de la revue Sang Froid, Olivier Lambert, vice-président chargé de la direction du tribunal d’instance de Toulon, Fabrice Defferrard, lauréat du prix de l’agitateur des idées juridiques pour son essai intitulé Le Droit selon Star Trek ou encore Mathieu Delahousse, chef du service investigations de L’Obs, auteur de Code Birdie, dans les secrets de l’enquête Cahuzac.

Dans le prolongement de cet événement, les étudiants se mobiliseront pour faire partager leur goût du droit avec l’organisation d’un concours d’éloquence humoristique.

Ce salon s’inscrit dans le cadre de la 2e fête du droit organisée au même moment dans une cinquantaine de facultés de droit en France pour prouver à Flaubert qu’il n’y a rien de plus passionnant.

Programme :

• Vendredi 10 mars

— L’avocat en entreprise : un mal nécessaire, par Leila Hamzaoui et un représentant de la CGPME.

— Le blues du business man ou lorsque les chefs d’entreprises perdent pied, par Laure Chanselme, Philippe Guarinos et William Reich.

— Les droits de la défense : liberté de parole et de critique ?, par Stéphanie De Saint Marc et Olivier Morice.

— La publicité et l’avocat, par Élisabeth Coutureau et Jean-Louis Schermann.

— Les institutions dans la campagne présidentielle, par Olivier Duhamel.

— Grand entretien avec Olivier Duhamel, parrain de la manifestation.

• Samedi 11 mars

— Peut-on repenser le modèle des prisons françaises ?, par Mathieu Delahousse, Éric Moretti et Isabelle Rome.

— Le terrorisme est-il une fatalité ?, par Olivier Morice et Marc Trévidic.

— Finale du Concours d’éloquence (étudiants et élèves avocats), parrainée par le Conseil national des barreaux.

— Les assises et les jurés, par Régis Cayrol, François Falletti, Pascale Robert-Diard et un juré d’assises.

— Le judiciaire et la fiction, par André Fortin, Luc Frémiot et une partie des acteurs de la série « Engrenages ».

LPA 09 Mar. 2017, n° 124y3, p.2

Référence : LPA 09 Mar. 2017, n° 124y3, p.2

Plan
X