La Constitution de la Ve République

Publié le 14/11/2018

À l’occasion du 60e anniversaire de la Ve République, on peut s’interroger sur les évolutions de la Constitution. Le texte de 1958 a connu 24 révisions constitutionnelles, dont celle de 2008 qui a réécrit la moitié des articles et dont il convient de dresser un état des lieux.

Le développement de l’état de droit a donné aux juges (Conseil constitutionnel, Conseil d’État, Cour de cassation) le pouvoir de procéder à de véritables révisions informelles de la Constitution.

Confrontée au renouvellement institutionnel issu des élections de 2017, au défi de la défiance envers les élus, à la crise des partis politiques traditionnels, à l’instauration de l’état d’urgence (entre 2015 et 2017), à la crise de l’Union européenne, à la montée des populismes, la Constitution de 1958 résiste et s’adapte. Est-elle dépassée ? Faut-il, en 2018, encore la réviser ? Et si oui, pour quels objectifs et résultats attendus ? Ces questions sont à poser. 

Cet ouvrage collectif, qui réunit juristes et politistes, a vocation à dresser un bilan et à formuler des propositions pour améliorer l’application de la Constitution de 1958.

Sur chaque thème, un spécialiste apporte son éclairage avec un regard centré sur la mise en œuvre du droit constitutionnel par les acteurs. 

X