Palmarès des prix du Grand Paris 2019

Publié le 22/07/2019

Le Club des Entreprises du Grand Paris rassemble des entreprises et opérateurs urbains qui s’investissent durablement dans des projets de la métropole parisienne. Le 11 juin dernier, le Club a dévoilé les lauréats des Prix du Grand Paris 2019, au siège social du Crédit Agricole. Depuis trois ans, ces récompenses distinguent les initiatives et acteurs de la métropole qui contribuent à l’avenir du Grand Paris. 

Organisés pour la première en 2017, les Prix du Grand Paris ont été créés par le Club des entreprise du Grand Paris, dont les membres sont des chefs d’entreprises qui s’engagent dans la Métropole. Leur objectif est de distinguer des opérations, acteurs ou projets qui sont porteurs de sens et participent à l’intérêt métropolitain.

D’après Jacques Godron, président et créateur du Club des entreprises, « les valeurs du Grand Paris s’installent, une culture métropolitaine se crée ».

Les différents prix récompensent des secteurs d’activités variés, tels que l’économie, l’emploi, l’aménagement, l’ingénierie financière, le numérique, le social, le service à la population, l’énergie et la mobilité. Les lauréats de cette année ont été dévoilés le 11 juin 2019, au siège social du Crédit Agricole, à Paris.

Pour la première fois, l’événement a été coorganisé avec la Métropole du Grand Paris. « La Métropole du Grand Paris est importante, car elle propose des démarches qui rassemblent les communes et invente des process originaux comme le concours « Inventons la Métropole » », affirme Jacques Godron. Malgré cela, l’institution reste fragile et souhaite donc soutenir ceux qui rendent la Métropole bien réelle.

Il n’y a pas de candidatures, les nominés sont sélectionnés s’ils correspondent aux valeurs d’attractivité, d’intelligence urbaine, d’innovation et de cohésion, définies par le jury. Pour le Club, il s’agit de valoriser les exploits du Grand Paris et de mettre en avant les entreprises, collectivités et associations qui contribuent positivement au projet de la Métropole.

Lauréats et nominés des différentes catégories :

– Le Prix « Innovation, recherche & enseignement supérieur » a récompensé ECOCIRC, du cluster matériaupôle Paris-Seine-Amont qui vise à mettre en pratique des projets d’économie circulaire. Les deux autres nominés étaient France énergie avec le renouveau des pompes à chaleur de l’immeuble de la Banque de France et Sorbonne université qui a fusionné les universités Sorbonne et Pierre et Marie Curie.

– Le Prix « Carotte » a été attribué aux Jardins de Cocagne, exploitations maraîchères biologiques, à vocation d’insertion sociale et professionnelle. Étaient aussi sélectionnés la Cité Maraîchère, à Romainville, et Cycloponics.

– Le Prix « Énergie & environnement » a distingué la centrale Géothermie à Cachan qui fournit du chauffage et de l’eau chaude sanitaire grâce à une technologie d’énergie renouvelable qui dégage moins de CO2. Dans la même catégorie, Cycle up et Hype étaient nominés.

– Le Prix « Commerce, loisirs & culture » a été décerné au Lavoir numérique. Il s’agit d’un lieu d’éducation à l’image en mouvement et aux nouvelles écritures numériques, installé dans les anciens Lavoir-Bains-Douches de la ville de Gentilly. Patrick Roger Chocolatier, Ikéa de la Madeleine et Paris La Défense Arena faisaient partie des nominés.

– Le Prix « Sites économiques attractifs métropolitains & Quartier central des affaires & Tourisme d’affaires » a été remis à Vivatech, le salon annuel consacré à l’innovation technologique et aux start-ups. Les autres nominés étaient le groupe ADP avec la jonction des aérogares Orly Ouest et Sud et Territoires d’industries du commissariat général à l’Égalité des territoires.

– Le Prix « Économie sociale et solidaire » a récompensé Les Frigos solidaires, association qui  lutte contre le gaspillage alimentaire en installant des frigos en libre-service en extérieur où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement. À leur côté, Homnia et l’Hôtel de Fourcy étaient aussi sélectionnés pour cette catégorie.

À lire également

Référence : LPA 22 Juil. 2019, n° 146z1, p.6

Plan