Revue annuelle des avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation

Publié le 12/07/2016

La revue annuelle des avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation vient de paraître. Cette année, elle présente un dossier complet sur le thème de la victime. On y retrouve l’évolution des conceptions philosophiques, morales, sociales, politiques et ainsi juridiques de la victime. Le thème a été choisi pour la revue et fait écho à celui retenu par la Cour de cassation, « La victime de l’infraction pénale et ses juges », pour le colloque organisé le 20 mai dernier par la chambre criminelle.

Les articles de la revue mêlés aux interventions du colloque présentent minutieusement cette victime, celle de l’infraction pénale, longtemps à la marge, dont on perçoit aujourd’hui le rôle actif au procès pénal mais surtout toutes celles reconnues comme telles, personnes physiques ou morales, atteintes par un dommage.

Le droit y joue son rôle comme d’autres disciplines et contribue à lever la honte qui interdit à la victime de se plaindre. À l’origine de cette évolution salutaire, la compassion, vecteur d’une objectivisation du dommage, seule source du droit à réparation.

L’occasion de redécouvrir ces victimes de dommages variés et toutes sortes de réparations au cœur d’un droit bel et bien vivant.

À lire également

Référence : LPA 12 Juil. 2016, n° 118h0, p.3

Plan
X