La souffrance en prison

Publié le 22/07/2020 - mis à jour le 28/07/2020 à 15H33

La prison, concentration de misère sociale et de violence, est un lieu de souffrances plurielles pour la personne privée de liberté, comme pour l’ensemble des professionnels et des bénévoles qui interviennent entre ses murs. Elle demeure un défi pour notre société qui s’ingénie à la tenir à distance du cœur des villes. Un comité scientifique constitué de chercheurs et de praticiens spécialistes du milieu carcéral s’est engagé dans une réflexion sur le sens de la souffrance lié au sens de la peine et sur les conditions dans lesquelles cette souffrance peut évoluer : dans quelle mesure la prison fait-elle souffrir ceux qui la vivent jour après jour ?

À lire également

Référence : LPA 22 Juil. 2020, n° 155n8, p.3

Plan