SOS Management en détresse !

Publié le 07/08/2018

Il existe bel et bien un modèle de management « à la française » et l’ouvrage de Clarisse Kachkémanian et Jean-Pierre Percy intitulé : « SOS Management en détresse » en dessine un portrait pour le moins peu reluisant. Que l’on songe aux suicides qui ont entaché durablement la réputation de France télécom et l’Hexagone fait bien vite figure de mauvais élève.

Caractérisé comme un management « par la pression », le modèle français se distingue par son attachement à une conception quelque peu archaïque de cette science de la gestion et de l’organisation de la vie de l’entreprise. Le management, avec pour toile de fond, la notion de performance, exclurait ainsi, en France, toute prise en considération du facteur humain ou social comme si tout portait à croire que le potentiel, la créativité et la motivation d’un salarié stressé ne pâtissaient pas de relations pathogènes entretenues avec la direction.

De nombreux pays comme les États-Unis ou le Japon ont, au contraire, pris largement la mesure de ce que les besoins psychologiques et le bien-être des salariés constituait une donnée déterminante dans la mise en place d’une stratégie de management efficace. Le « personnel bien traité » incarne d’ailleurs le point de départ du cercle vertueux de l’école d’Harvard ayant établi qu’un salarié satisfait de ses conditions de travail produisait un travail bien fait, induisant lui-même un client satisfait et, par conséquent, une entreprise prospère.

Alors qu’on pensait, à la fin du siècle dernier, que ces modèles étrangers parviendraient à percer en France, grâce à un phénomène de diffusion d’un mangement plus mobilisateur qu’autoritariste, cet élan a été battu en brèche par la crise économique de 2008 qui s’est traduite par un repli des entreprises et un retour à leurs vieux démons. À y regarder de plus près, cette initiative semble toutefois avoir laissé des traces dans la façon dont sont conçues les formations managériales, démontrant une fois de plus le fossé qui existe entre celles-ci et la réalité de la vie en entreprise.

Ce décryptage acerbe du modèle français actuel de management permettra au lecteur de prendre conscience du besoin de réformer celui-ci en s’appuyant sur les propositions élaborées par les co-auteurs de l’ouvrage.

X