Violences familiales

Les dernières publications

Tribunal de Pontoise : « Vous ne comprenez pas le ‘non’ ? »

Mohamed reconnaît les faits de harcèlement sur son ex-compagne dans leur globalité, mais les conteste dans le détail. Au fil du récit de l’affaire, le ton de la juge se fait plus irrité, tandis que le prévenu, finalement, n’en mène pas large. Le psychiatre qui a examiné Nour a écrit : « Madame semble avoir toutes les […]

Publié le 6 mai 2024 par Julien Mucchielli

Tribunal de Meaux : Il bat sa femme, lui perfore un tympan et écrase son larynx

Gilbert* « regrette [ses] actes », en l’occurrence les violents coups portés à sa conjointe, qui l’ont gravement blessée. Cependant, même devant le tribunal judiciaire de Meaux (Seine-et-Marne), il continue de rejeter « la faute » sur elle qui, en gros, lui reprocherait son addiction à l’alcool. Les juges l’ont condamné, sans toutefois l’envoyer en […]

Publié le 29 avril 2024 par Isabelle Horlans

Tribunal de Pontoise : « J’ai reçu des coups de marteau, des coups de couteau, mon corps est balafré de partout »

Benoît comparait libre pour des violences sur son ex-compagne qu’il qualifie de simple « bousculade ». Le problème c’est qu’il avait interdiction de l’approcher dans le cadre de son sursis probatoire. Benoît est prévenu, la salle est exiguë, la juge est unique, la victime est absente et les faits sont établis. Pourtant, Benoît a encore […]

Publié le 19 avril 2024 par Julien Mucchielli

Tribunal de Pontoise : « Ce n’est pas de la maîtrise de frapper sa compagne »

Les hommes prévenus de violences conjugales admettent rarement leurs torts, rejettent la faute, minimisent. Pas Hakim, pourtant récidiviste, qui pose un regard lucide et intransigeant sur ses troubles et le comportement qui l’a amené à commettre des violences sur sa compagne. De trois quarts dans le box, un corps massif habillé d’un blouson Schott bleu […]

Publié le 16 avril 2024 par Julien Mucchielli
X